Foire aux questions Motorbriiz


FAQ- Foire aux questions

FAQ- Foire aux questions

Montage universel

Question : le graisseur de chaîne Motobriiz fonctionnera-t-il sur ma moto ?

Réponse : le graisseur de chaîne Motobriiz est autonome. Il ne se connecte et n’interagit avec aucun système de votre moto, à l’exception de votre chaîne. Vous devez juste répondre à trois exigences : 1) disposer d’un emplacement approprié où placer le réservoir 2) disposer d’une protection/un patin de bras oscillant présentant une zone ouverte pour le montage de l’applicateur 3) Disposer d’un emplacement approprié près de l’avant de la moto pour localiser le tube d’admission. En cas de doute, il est recommandé de visionner les démos publiées sur la page Installation de ce site Web. N’hésitez pas à nous envoyer un e-mail à info@motobriiz.com et nous ferons de notre mieux pour vous aider.

Placement du réservoir

Question : le réservoir d’huile peut-il être placé ailleurs que sous le siège ?

Réponse : Le réservoir peut être placé à d’autres endroits à condition que 1) la conduite de refoulement demeure incliner en direction de l’applicateur de chaîne ; 2) les directives générales concernant l’orientation sont fournies dans les instructions d’installation soient respectées ; 3) et le réservoir soit solidement relié à la moto.

Kilométrage entre les recharges

Question : combien de kilomètres devrais-je parcourir avant de remplir mon réservoir ?

Réponse : lors de nos tests, le kilométrage moyen était d’environ 2 000 km avec un réservoir rempli conformément aux instructions avec de l’huile pour chaînes et barres de 30 W (densité – 0,85). Le type d’huile peut avoir une influence sur le kilométrage. Si vous souhaitez obtenir un débit plus lent, vous devez choisir une huile ayant une densité supérieure. De légères variations peuvent également être observées en fonction des différences d’installation et des conditions atmosphériques dans votre région.

Kilométrage avant le remplacement de l’applicateur

Question : combien de kilomètres peuvent être parcourus avant de remplacer l’applicateur de chaîne ?

Réponse : lors des tests, nous avons remplacé l’applicateur après 8 000 km environ. On peut se fier à son jugement, mais le meilleur indicateur est lorsque l’applicateur ne transfère plus d’huile sur votre chaîne. Un excès d’huile au niveau du feutre, vous indiquera que l’huile n’est plus transférée dans la chaîne. Faites d’une pierre deux coups. Si vous devez remplacer votre chaîne ou un pneu, le moment est peut-être indiqué pour remplacer également votre applicateur étant donné que votre chaîne sera desserrée. Les situations peuvent varier à cause de paramètres tels que la tension de la chaîne et le style de conduite.

Taille de l’applicateur

Question : quelle taille conviendrait le mieux à l’applicateur de chaîne (épaisseur) de ma moto ?

Réponse : une prise de mesure rapide et l’utilisation de notreguide des tailles pour applicateur de chaînevous aideront à déterminer la meilleure taille. Si vous avez un doute, envoyez-nous un e-mail à info@motobriiz.com et nous pourrons vous aider trouver la solution la mieux adaptée à votre applicateur.

Entretien

Question : ma chaîne a-t-elle besoin d’être nettoyée ?

Réponse : en un mot, oui. Même si le graisseur de chaîne Motobriiz lubrifie automatiquement votre chaîne, celle-ci peut toujours s’encrasser. Vous devriez avoir la nettoyer beaucoup moins souvent, car l’huile absorbe une grande partie de la saleté lorsqu’elle quitte votre chaîne. Lors de nos tests, nous avons observé qu’une chaîne avait besoin d’un nettoyage rapide après 1 600 km environ.

Type d’huile

Question : dois-je utiliser une huile de chaîne spéciale pour le graisseur de chaîne Motobriiz ?

Réponse : toutes les huiles recommandées s’utilisent parfaitement sur les chaînes. Les lubrifiants pour chaîne sèche ne sont pas recommandés, car ils peuvent assécher l’intérieur des composants et obstruer les limitateurs de débit. Une huile épaisse (viscosité élevée), à l’instar de l’huile pour engrenages 90 W, s’écoulera plus lentement qu’une huile plus fine (viscosité minimale) telle que l’huile de moteur 10 W L’huile pour chaînes et barres de 30 W est une option raisonnable. Toutefois, vous pouvez essayer d’autres huiles pour voir ce qui vous convient le mieux à votre chaîne et vos conditions environnementales. N’utilisez pas d’huiles en aérosol. Ces huiles contiennent des gaz porteurs/propulseurs qui vont bouillir et provoquer la mise sous pression du réservoir. Même lorsque la moto est garée, vous risquez d’avoir une fuite d’huile indésirable.

Séparateur absorbeur d’eau

Question : ai-je vraiment besoin d’un séparateur absorbeur d’eau ?

Réponse : nous proposons un séparateur absorbeur d’eau en option pour permettre à 90 % des motards qui utilisent un graisseur de chaîne Motobriiz de ne pas avoir une goutte d’eau dans leur réservoir lors des intempéries. Cet accessoire exige d’avoir de l’espace. Le vent généré lorsque vous roulez maintient une pression positive dans le réservoir. En dehors de la première entrée d’air, l’air ne pénètre encore que dans le réservoir lorsque le pétrole se déplace. Le pétrole se déplaçant très lentement. Si vous êtes un navetteur, un amoureux des longues distances ou si vous voulez juste faire sensation, le séparateur absorbeur d’eau est fait pour vous.

Qu’en est-il des insectes ?

Question : doit-on redouter que des insectes obstruent le tube d’admission ?

Réponse : comme expliqué dans la question précédente, l’air ne rentre pas constamment dans le réservoir. Les insectes ne seront donc pas aspirés dans l’entrée, mais probablement repoussés par l’air pulsé. Un insecte peut s’introduire à travers une ouverture disposée sur n’importe quelle partie de votre moto, mais il est très peu probable qu’il bloque l’intérieur du tube d’admission.

Action du vent

Question : de l’huile peut-elle couler dans ma chaîne lorsque ma moto est garée et qu’il vente ?

Réponse : c’est possible, mais il y a peu de chance que cela se produise. Lorsque vous conduisez votre moto, le tuyau d’admission est toujours dirigé en direction du vent. Si votre moto était garée avec le tube d’admission dirigé en direction du vent pendant une longue durée, cela pourrait provoquer une pressurisation du réservoir pendant une courte période. Même si cette condition était remplie, la vitesse du vent devrait être de 40 à 50 mi/h pour pressuriser suffisamment le réservoir et provoquer une fuite d’huile vers l’applicateur à chaîne. Le débit est si bien contrôlé que toute fuite d’huile serait simplement absorbée par l’applicateur. Vous ne devez donc pas être inquiet, comme ce ne doit pas aussi être l’occasion de laisser votre moto sous une tempête.

Effet de siphonnage

Question : le flux d’huile continuera-t-il à s’écouler à cause de l’effet de siphonnage après l’arrêt de ma moto ?

Réponse : la différence entre le graisseur de chaîne Motobriiz et beaucoup d’autres réside dans le fait que le tube d’évacuation ne se remplit pas d’huile lorsqu’il fonctionne normalement. De l’huile s’échappe de la sortie du réservoir et coule le long des parois du tube d’évacuation. Une sorte de trou de dépression se forme sur la partie supérieure du tube d’évacuation pour empêcher l’effet de siphonnement de se produire au moment où une petite colonne d’huile s’y forme. La seule huile qui devrait couler après l’arrêt de votre moto est l’huile résiduelle, de faible quantité, qui se trouve dans le tube d’évacuation. Cette quantité d’huile sera facilement absorbée par l’applicateur de chaîne avec feutre et appliquée sur votre chaîne lors de votre prochaine virée.

Taille du tube d’admission

Question : le tube d’admission d’air semble très petit. Suffira-t-il à alimenter le graisseur ?

Réponse : le graisseur Motobriiz est actionné grâce à une pression d’air qui dépend de la densité et de la vitesse de l’air soufflant à l’avant de votre moto. Même avec une très petite entrée, le graisseur commence à pressuriser dès la moto se met en mouvement et la pression augmente au fur et à mesure que la vitesse de la moto augmente. Une fois à une vitesse constante, le réservoir reçoit qu’un air supplémentaire lorsque l’huile est évacuée, ce qui correspond à environ 1 goutte d’huile en moyenne tous les 3 km. Augmenter la taille du tube d’admission ne ferait qu’augmenter la pression du réservoir si l’air n’est pas remplacé au moment où l’huile est évacuée. Heureusement, la chaîne n’a besoin que d’une infime quantité d’huile et la réserve d’air étant inépuisable.

Températures inférieures

Question : le débit d’huile ralentira-t-il sous des températures inférieures ?

Réponse : les températures inférieures produisent deux effets qui s’équilibrent quelque peu. L’huile a tendance à couler plus lentement par temps froid, mais il se produit un effet compensateur. La densité de l’air augmente lorsqu’il fait froid, raison pour laquelle vous remarquerez peut-être une augmentation de la puissance du moteur lorsque les températures chutent. Cette augmentation de la densité de l’air entraîne une augmentation de la pression du vent à l’entrée du graisseur, ce qui accélère le débit d’huile et compense sa viscosité.

Vous avez d’autres questions ? N’hésitez pas à nous envoyer un e-mail à info@motobriiz.com et nous nous ferons un plaisir de rajouter une section à notre FAQ.